Une pilule aux effets dévastateurs : la ritaline.

4 octobre 2022by Lucas Perriat0
https://politeia-ices.fr/wp-content/uploads/2022/10/Ritaline-1280x960.jpg

Initialement prescrite pour calmer l’hyperactivité, la ritaline est désormais distribuée en masse aux Etats-Unis mais aussi en France. Si la pilule fait le bonheur du laboratoire Novartis, ces effets secondaires peuvent être irréversibles.

 

La ritaline, surnommée en Amérique “la drogue de l’obéissance” ou “cocaïne pour enfants”, est un médicament voisin des amphétamines. Utilisée à l’origine pour les enfants atteints d’un déficit de l’attention et d’hyperactivité, elle est désormais prescrite outre-Atlantique à de nombreux enfants turbulents.

La ritaline a pour effet d’accroître la quantité de dopamine dans le cerveau. Selon le laboratoire Novartis, qui l’a produit, elle délivrerait adultes et enfants d’une liste impressionnante d’imperfections, de la déconcentration à l’inattention en passant par le manque de volonté scolaire. L’utilisation commune de ce produit est envisagée afin que le patient bénéficie des effets entre 8 heures et 16 heures.

Aux Etats-Unis, on compte en 2020 plus de 20 millions d’américains prenant des psychostimulants, dont un quart illégalement. En période d’examens, une université américaine estime à 34% la part d’étudiants en ayant déjà pris pour leurs révisions. Une consommation souvent permise grâce au marché noir, alors que la ritaline est normalement délivrée sous ordonnance.

Face à ce phénomène, des psychanalystes comme Roland Gori, auteur de l’ouvrage Homo Drogus, dénoncent la hausse de prescriptions du psychotrope mais aussi l’absence de volonté de guérir les patients dans la démarche de prescription.

Si la ritaline suspend les symptômes d’hyperactivité, elle ne guérit rien et permet à des professionnels peu scrupuleux de ne pas passer par d’autres stades de traitement plus simples, comme l’accompagnement des patients. Un accompagnement qui ne profiterait naturellement pas financièrement aux laboratoires pharmaceutiques.

En outre la notice de la « petite pilule magique » contient plus de 70 effets secondaires. Si les troubles du sommeil, la perte d’appétit, les maux de ventre ou la perte de cheveux sont fréquents on y retrouverait aussi de possible pertes d’émotions, tentatives de suicide, voir des risques de crise cardiaque.

Depuis quelques années, ce mal américain a pris son essor en France. La prescription du médicament a explosé, on en consommerait aujourd’hui 30 fois plus qu’en 1996, avec en 2018 plus de 627 000 boîtes commercialisées.

Des chiffres alarmants mais que certains considèrent encore comme insuffisants. Ainsi Éric Konofal, neurologue à l’hôpital Robert-Debré, déplore que trop d’enfants ne bénéficient pas du traitement, tandis que le site Allô docteurs estime également que la ritaline n’est pas assez prescrite. Dans le même registre, le pédopsychiatre Pierre Tuffet, considère les effets secondaires comme mineurs et sans dangers.

Les chiffres commerciaux, continuent de grimper en flèche avec près de 72 milliards de chiffre d’affaires en 2020 pour le groupe Novartis, principal producteur de ritaline aux Etats-Unis. Tandis qu’en France les chiffres de vente sont plus modestes étant aux alentours de 15 millions d’euros.

 

Le débat demeure ouvert mais une chose est sure, la ritaline n’a pas fait ses preuves dans son utilisation massive aux Etats-Unis.

Si elle permet à des parents d’éviter d’hausser le ton avec leurs enfants, ainsi qu’à des étudiants de s’en servir comme dopant pendant les examens, le médicament n’en n’est pas moins risqué en matière de santé publique.

 

Marin V.

Lucas Perriat

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

PoliteiaNous contacter ?
Participer à une conférence, soumettre un article, une idée ... n'hésitez pas à nous contacter !
ICESNous trouver ?
Politeia est accueillie par l’Institut Catholique de Vendée ICES
Depuis 1990, au cœur de la Vendée, l'Institut Catholique de Vendée propose l'université dans un contexte d'école.
Calendrier Events à venir
Pas d'événement actuellement programmé.
Rejoignez nousRéseaux Sociaux de Politeia
Suivez notre activité régulière sur nos différents réseaux
PoliteiaNous Contacter ?
Participer à une conférence, soumettre un article, une idée ... n'hésitez pas à nous contacter !
Calendrier Events à venir
Pas d'événement actuellement programmé.
ICESNous trouver ?
Politeia est accueillie par l’Institut Catholique de Vendée ICES
Depuis 1990, au cœur de la Vendée, l'Institut Catholique de Vendée propose l'université dans un contexte d'école
Suivez nousRéseaux Sociaux de Politeia
Suivez notre activité régulière sur nos différents réseaux

Copyright Aphea Consulting  x Politeia. Tous droits réservés

Copyright Aphea Consulting x Politeia. Tous droits réservés