Découvrir le monde diplomatiqueCLUB
DÉBAT

Politeia lance le Club Débat, en collaboration avec le projet MUN (Model United Nations).
Afin de préparer aux mieux les étudiants participants à l’option MUN, le Club Débat organise des sessions hebdomadaires pour débattre de l’actualité et des faits internationaux, en anglais.
Ouvert à toutes les licences et animé par des étudiants, le Club Débat est un lieu d’échange et de pratique aux différents exercices diplomatiques. Participer au Club Débat, c’est l’occasion d’améliorer son anglais, sa prise de parole, son argumentation, sa culture générale… des atouts indispensables pour tous les étudiants.
Régulièrement, des intervenants, spécialistes du droit international, de relations internationales et de langue sont invités pour aiguiller les étudiants et les guider vers leur progression personnelle.
bt_bb_section_bottom_section_coverage_image

Quelques conseils ...

Quelques conseils pour améliorer son aisance à l’oral :

 Parlez à haute et intelligible voix (parler avec une voix peu assurée ne met pas en valeur votre argumentation et amoindrit votre confiance en vous). 

Adoptez un rythme posé, pour éviter les blancs (la fluidité est importante, mais cela vous permettra également de vous concentrer sur votre grammaire). 

Il est important d’articuler, entraînez-vous (chercher des tongue twisters sur internet). 

Si vous souhaitez améliorer votre accentuation, pas le choix, il faut pratiquer (vous pouvez vous entraîner à lire à haute voix, faire du karaoké, bref vous avez capté l’idée). 

Focalisez-vous sur le vocabulaire, la maîtrise des conjugaisons et la structure grammaticale de vos phrases plutôt que sur votre accent (un con avec un accent anglais, peut être britannique, il n’en reste pas moins un con !). 

Faire attention à sa posture : se tenir droit, gestuelle (ce qui compte le plus dans un magasin c’est la devanture). 

Si vous hésitez, lancez-vous (vous pourriez même dire quelque chose d’intelligent et d’utile). 

Si vous manquez encore de confiance en vous après ça, ne vous inquiétez pas, avec la pratique ça viendra. 

Quelques conseils pour améliorer votre niveau de langue :

 Faites vos recherches en anglais (pour directement commencer avec le vocabulaire et les tournures de phrases adéquats). 

Diversifiez votre vocabulaire, notamment sur les connecteurs logiques, etc. (des fiches de vocabulaires vous seront envoyées mais anticipez). 

Révisez vos conjugaisons et verbes irréguliers. 

Privilégiez les phrases courtes (en tout cas pour commencer), il sera plus simple d’organiser vos idées mais également de vous comprendre. Votre anglais sera également plus authentique, les anglo-saxons privilégient l’efficacité au raffinement (Ex : « Faites-attention à la marche en sortant du train ! » = « Mind the gap! »). 

S’il vous manque ou que vous perdez un mot de vocabulaire, ne figez pas, faites des périphrases. Et si vraiment vous n’y arrivez pas, demandez à vos coéquipiers ou aux modérateurs. 

Forcez-vous à penser en anglais, pour augmenter votre fluidité 

Quelques conseils pour préparer ses recherches :

Diversifiez vos sources: une multitude de sources qui peuvent aider à préparer votre travail pour chaque séance. C’est à vous de trouver quels formats vous convient le mieux, le support qui vous rend efficace dans vos recherches.

Il faut penser aux multiples supports qui nous sommes accessibles :

  • la télévision, les chaînes d’informations, les reportages…
  • la radio, les podcasts…
  • les journaux, sur internet ou en version papier
  • les livres, les revues spécialisées, les thèses…

➔ Revenir « à la source du problème » : des aperçus philosophiques et surtout historiques peuvent vous aider. Vous êtes des étudiants en sciences politiques, servez-vous de toutes les matières que vous utilisez en cours.

Certains livres et certaines revues spécialisées dans les cartes peuvent aider à comprendre la géographie et/ou la topologie du problème géopolitique.

Se méfier des fake news: il est primordial de ne pas inclure de fausses informations dans vos travaux préparatoires, en particulier si vous ne voulez pas paraître ridicule lors d’un débat.

Varier et vérifier les sources d’informations… autant d’initiatives qui vous permette d’avoir un discours intelligible.

Prendre conscience de la subjectivité de la source: aucune source n’est objective. Cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas travailler avec, il faut simplement garder à l’esprit qu’elles sont ses positions politiques. Le choix des mots n’est pas anodins et les tournures de phrases traduisent l’idéologie politique de la source.

Travaillez en équipe: Bien que les équipes soient formées quelques minutes avant le début du débat, rien ne vous empêche de vous concerter pour préparer le travail. Vous pourrez ainsi poussez votre réflexion plus loin, et pourquoi pas, trouver d’autres arguments en faveur d’un camp ou d’un autre.

N’hésitez pas à prendre position, votre réflexion pourrait peut être s’approfondir et vous permettra de dégager de nouveaux arguments.

Quelques conseils pour améliorer votre niveau de langue :

Faites vos recherches et vos notes en anglais cela vous permettra de fixer de nouveaux mots de vocabulaire, de nouvelles expressions…

Variez votre vocabulaire, n’hésitez pas à faire des fiches, trier par thématique de vocabulaire ou par séance. Chaque mot nouveau appris pourra vous êtes très utiles sur les prochaines séances.

Révisez régulièrement la grammaire et la conjugaison afin d’améliorer votre fluidité. Vous vous sentirez plus confiant si vous êtes sûre de votre niveau de langue.

Prochaines Séances de Club Débat

novembre 2021

bt_bb_section_bottom_section_coverage_image

Charte du Club-débat

Le document ci-présent présente la charte du Club-Débat de Politeia. Toute personne participant à une session de Club-Débat se retrouve soumis aux règles énoncées dans la charte.

 TITRE I : REGLES GENERALES 


 Article 1 : Aucun représentant ne peut prendre la parole en comité sans avoir, au préalable, obtenu l’autorisation de la Présidence. 

Article 2 : Un délégué doit impérativement s’exprimer à la troisième personne du singulier. Lorsqu’il s’exprime au nom de sa délégation, il utilise l’expression « La délégation de… » suivi du nom du pays qu’il représente. L’utilisation de la première personne (au singulier comme au pluriel) est interdite. 

Article 3 : Chaque prise de parole doit impérativement commencer par les mots “Monsieur/Madame le/la Président(e), Mesdames et Messieurs les délégués”. 

Article 4 : Les délégués sont appelés à faire preuve de courtoisie et de diplomatie lorsqu’ils s’adressent aux autres membres du comité et à la Présidence sous peine de sanction comme prévu au TITRE II. 

Article 5 : L’utilisation d’un langage diplomatique est fortement recommandée. Les délégués ont pour rôle de défendre la position de leur pays et de résoudre de manière pacifique les contentieux existants, et non de déclarer la guerre. Il est rappelé aux délégués qu’ils peuvent être opposé à un pays sur un certain contentieux mais également être alliés dans d’autres circonstances. 

Article 6 : Si les règles de procédure du débat semblent ne pas avoir été respectées, un délégué peut soulever un point d’ordre. Un point d’ordre ne doit pas interrompre un délégué pendant qu’il prend la parole. Pour attirer l’attention du président sur un point d’ordre, un délégué doit attendre la fin du discours. Le Président décidera alors si le discours en question respectait les règles ou non et peut déclarer un point d’ordre comme non-valide. 

Article 7 : Le Président peut rappeler à l’ordre un orateur dont les remarques n’ont pas trait au sujet en discussion. 

Article 8 : Le Président peut limiter le temps alloué à chacun des orateurs. Lorsque les débats sont limités et qu’un orateur dépasse le temps qui lui est alloué, le Président le rappelle immédiatement à l’ordre. 

Article 9 : Toute décision du président ne peut être le sujet d’un appel. 

 TITRE II : SANCTIONS 


 Article 10 : Le Président rappelle immédiatement à l’ordre tout délégué contrevenant aux règles de procédure et de courtoisie. 

Article 11 : Au premier avertissement, le délégué reçoit une pénalité de deux minutes durant lesquelles il ne peut plus prendre la parole. 

Article 12 : Au deuxième avertissement, il reçoit une pénalité de cinq minutes, et l’ensemble des autres délégués représentant le pays sont également sanctionné d’une pénalité de deux minutes. 

Article 13 : A partir du troisième avertissement, le président peut décider de reconduire la même sanction ou d’expulser le délégué de la conférence. 

Article 14 : Toute sanction décidée par le président ne peut souffrir d’aucune contestation de la part du délégué sanctionné et des autres délégués. 

PoliteiaNous contacter ?
Participer à une conférence, soumettre un article, une idée ... n'hésitez pas à nous contacter !
ICESNous trouver ?
Politeia est accueillie par l’Institut Catholique de Vendée ICES
Depuis 1990, au cœur de la Vendée, l'Institut Catholique de Vendée propose l'université dans un contexte d'école.
Calendrier Events à venir
Pas d'événement actuellement programmé.
Rejoignez nousRéseaux Sociaux de Politeia
Suivez notre activité régulière sur nos différents réseaux
PoliteiaNous Contacter ?
Participer à une conférence, soumettre un article, une idée ... n'hésitez pas à nous contacter !
Calendrier Events à venir
Pas d'événement actuellement programmé.
ICESNous trouver ?
Politeia est accueillie par l’Institut Catholique de Vendée ICES
Depuis 1990, au cœur de la Vendée, l'Institut Catholique de Vendée propose l'université dans un contexte d'école
Suivez nousRéseaux Sociaux de Politeia
Suivez notre activité régulière sur nos différents réseaux

Copyright Aphea Consulting  x Politeia. Tous droits réservés

Copyright Aphea Consulting x Politeia. Tous droits réservés