L’intelligence artificielle : chance ou menace ?

1 février 2022by Margaux Chatillon0
https://politeia-ices.fr/wp-content/uploads/2022/02/robot-2301646_1280.jpg

Tout le monde connait cette fameuse locution latine « l’erreur est humaine », souvent utilisée par les individus pour justifier leurs fautes. Imaginez-vous un monde où cette erreur humaine n’existerait plus, un monde où aucun facteur extérieur ne viendrait affecter une décision. Un monde ou les actions tendraient à se rapprocher le plus possible de la perfection.

Bienvenue dans le monde de l’intelligence artificielle !
Jusqu’à très récemment, ce que l’on pouvait qualifier de « robot » n’était guère plus qu’une simple machine qui pouvait répéter indéfiniment la même tache. Mais aujourd’hui la donne n’est plus la même, avec l’arrivée des intelligences artificielles, la question change.

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle et d’où vient-elle ?
Si l’on remonte loin dans l’Histoire, on pourrait citer des philosophes pour lesquels raison et science ne font qu’un. Aristote le premier avec son syllogisme il esquisse les prémices de ce que sera plus tard l’algorithme, en effet énonce trois facteurs : l’Homme,Socrate et la Mort pour élaborer un raisonnement qui mènera donc à une conclusion logique. Ensuite on peut citer Leibniz à qui on doit la première utilisation d’un système binaire, et pour qui la raison humaine pouvait être réduite à un calcul mécanique. Le monde peut se diviser en trois révolutions : La révolution cognitive avec les homosapiens, la révolution agricole (-12 000) qui a permis une explosion de la population et la révolution scientifique, avec Galilée et Copernic. Aujourd’hui, nous pourrions apparenter ce qui est en train de nous arriver à une quatrième révolution, qui serait un rapprochement de la première et troisième révolution, à savoir une révolution cognitive décuplée par le facteur science. Premièrement, que signifie ce mot barbare? L’intelligence artificielle est un ensemble de théories et de techniques mises en oeuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine. Son but est de concevoir des systèmes capables de pouvoir reproduire la réflexion humaine. Alan Turing pose dans les années 1940 les bases de l’IA avec la machine Enigma. L’exemple le plus médiatisé sera celui des ordinateurs AlphaGo (jeu de go), les premières générations de ces « machines » capables de mémoriser des centaines des milliers de parties afin de pouvoir égaler voire dépasser les stratégies des joueurs humains.

Qu’il y a-t-il eu comme changement ?
Avec les intelligences artificielles, les dispositifs mis au point sont dotés de ce que l’on nomme « deep learning », c’est une sorte d’apprentissage profond qui rend ces machines capables de s’adapter a des situations non programmées et d’y apporter une réponse. Avec l’apparition du deep learning, on entre dans l’intelligence artificielle de stade 2, c’est-à-dire que l’IA devient complémentaire de l’Homme et peut se substituer à lui pour certaines tâches, même complexes. L’intelligence artificielle dans la société actuelle, mise au point et enjeux ? Avant tout il faut savoir que l’intelligence artificielle est plus présente que vous ne le
pensez. Les techniques de l’IA sont utilisées au quotidien, vous êtes en contact sans le savoir avec des techniques dites de l’IA. Ce n’est plus forcément un choix de société. Mais surtout l’intelligence artificielle est beaucoup fantasmée : au travers de films par exemple, le fameux robot de Star Wars R2D2, n’est ni plus ni moins qu’une intelligence artificielle aux critères de l’intelligence artificielle.

Pour s’appuyer sur un exemple précis, l’IA est utilisée dans le domaine de l’armement avec notamment le « robots militaires », appelés plus couramment « robots tueurs ». Ces robots sont des « armes autonomes » dotées de capacité d’évaluation d’opportunité de tir, d’analyse de situation…Difficilement contrôlable par l’homme, ce qui rend la situation à la fois incroyable et dangereuse. Sur le plan mondial, prenons trois exemples : La Russie, Les Etats-Unis et la France. Tous trois ont des approches bien différentes de la question, pourtant de plus en plus présente. Les Américains sont en continu dans une course à l’innovation, la Silicon Valley en est une parfaite illustration. La Russie, se place plus dans une ligné du « tout controle » en effet le gouvernement a la main mise sur le réseau internet et donc sur l’ensemble des datas. Quant à la France, elle se tient plutôt loin de cette question, souvent indépendamment de sa volonté (CNIL, fuite des cerveaux…). Depuis 2008, date de la création du ministère en charge du numérique, tous les ministres en place, quel que soit leur positionnement politique ont eu un objectif commun : « faire naître des champions européens du numérique », preuve du retard de la France dans son domaine, qui ne voit aucune de ses entreprises de la « tech » parmi les entreprises du CAC40.

Alors pourquoi maîtriser cette intelligence ?
Les enjeux de la maîtrise d’un tel pouvoir sont immenses. A tel point que grâce à l’intelligence artificielle, un état peut en mettre un autre à genou rapidement et sans effort. C’est alors que viennent se poser les interrogations de nature éthique, juridique et politique, en effet basculer dans l’inconnu peut faire peur. Faire confiance au tout numérique serait-il impossible ? La question qui inquiète le plus aujourd’hui est la question de la responsabilité, avec par l’exemple l’apparition de voitures autonomes. En effet le risque zéro n’existe pas même avec les technologies de pointes, même minime il reste présent. Alors qui sera responsable, l’ingénieur, le constructeur, le vendeur ou la machine elle-même ?
Ici s’ouvre donc une autre question, celle de la responsabilité pénale de ces machines, nous les considérerions comme de véritables humains, cela est-il concevable ? De plus comme dit précédemment, la possession d’intelligence artificielle place dans une situation de puissance, or Puissance et ethique sont difficilement conciliables ?

En effet l’intelligence artificielle va impacter notre spiritualité ainsi que le rapport à l’être et au corps. De nombreuses questions subsistent, car nous sommes en train de passer dans une période particulière de l’histoire. Nous sommes en train de basculer dans l’inconnu. Il est important de chercher à comprendre la nature des transformations que ces nouvelles technologiques engendrent sur le fonctionnement des sociétés.

 

Alliés ou ennemis ?
Il est trop tôt pour poser une conclusion de ce type, nous sommes en train de sortir du stade 1 des IA pour aller vers un stade 2, mais nous en sommes encore aux prémices. Cette question se pose dans la majorité des cas pour les emplois, en effet il est réel que les machines peuvent faire une multitude d’actions que l’humain ne pourrait pas faire seul. C’est un facteur capital qui peut se substituer au facteur travail. Alors l’intelligence artificielle aidera ou détruira…. Il est important de comprendre que l’arrivée massive de cette intelligence ainsi que celle de toute la technologie innovatrice va provoquer divers changements, si de base c’est un changement technologique, cela va provoquer par la suite un changement économique, sociétal et anthropologique. Il va de soi que tous ces changements bouleversent la société, cependant avoir peur ne sert à rien. Car le progrès étant omniprésent, la société va continuer d’évoluer. En revanche il faut tendre à anticiper ces évolutions, afin de pouvoir être en mesure de choisir les progrès souhaités.

Margaux CHATILLON

Margaux Chatillon

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

PoliteiaNous contacter ?
Participer à une conférence, soumettre un article, une idée ... n'hésitez pas à nous contacter !
ICESNous trouver ?
Politeia est accueillie par l’Institut Catholique de Vendée ICES
Depuis 1990, au cœur de la Vendée, l'Institut Catholique de Vendée propose l'université dans un contexte d'école.
Calendrier Events à venir
Pas d'événement actuellement programmé.
Rejoignez nousRéseaux Sociaux de Politeia
Suivez notre activité régulière sur nos différents réseaux
PoliteiaNous Contacter ?
Participer à une conférence, soumettre un article, une idée ... n'hésitez pas à nous contacter !
Calendrier Events à venir
Pas d'événement actuellement programmé.
ICESNous trouver ?
Politeia est accueillie par l’Institut Catholique de Vendée ICES
Depuis 1990, au cœur de la Vendée, l'Institut Catholique de Vendée propose l'université dans un contexte d'école
Suivez nousRéseaux Sociaux de Politeia
Suivez notre activité régulière sur nos différents réseaux

Copyright Aphea Consulting  x Politeia. Tous droits réservés

Copyright Aphea Consulting x Politeia. Tous droits réservés